Aller à la navigation | Aller au contenu

Les Cahiers de Didactique des Lettres
Revue de didactique des savoirs et des savoir-faire pour l'enseignement du français

Appels à communication

Bérengère Moricheau-Airaud et Vanessa Loubet-Poëtte

Le Français au carrefour des disciplines : le Français dans l’interdisciplinarité, l’interdisciplinarité dans le Français
6e Journée de réflexion didactique du 2 mai 2018

Annonce et actualité

Table des matières

Image 10000000000000960000009686A4D82EE89DA507.jpg

1Université de Pau et des Pays de l’Adour

2Master MEEF Lettres

Appel à communication

3Concevoir un enseignement différent et enseigner différemment sont deux enjeux essentiels des Travaux Personnels Encadrés (TPE) au lycée1. « Étroitement liés aux programmes de deux disciplinaires au moins, les TPE offrent aux élèves l’occasion de mener à bien une réalisation concrète qui leur permet d’enrichir leurs savoirs2 ». À cet égard, la réforme du collège 2016 semble avoir offert une étape préparatoire à ces TPE avec la création des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI) pour les classes de cinquième, quatrième et troisième. Cette nouvelle manière de réaliser une partie du programme a pour principe de mêler plusieurs disciplines autour d’un thème de façon à ouvrir « des possibilités de mise en rapport de thèmes des programmes que les enseignants traitent d’un point de vue plus strictement disciplinaire3 », ainsi qu’à créer pour les enseignants des « rencontres souvent recherchées entre les disciplines » et, ce faisant, de « renforcer la cohésion et l’efficacité des équipes éducatives dont tous les membres sont invités à s’impliquer dans les projets4 ».

4Les programmes placent donc l’enseignement du Français, comme celui des autres disciplines, dans un dialogue permanent à tisser avec celui des autres enseignements. Mais le Français, à fort potentiel transversal, se distingue sans doute des diverses matières par les « nombreux et féconds croisements entre les disciplines5 », ce que soulignent ses programmes d’enseignement.

5Tant sur le plan culturel que sur le plan linguistique, le professeur de Français veille tout particulièrement à ménager des rapprochements avec les langues et cultures de l’Antiquité. Il puise aussi librement dans les thématiques d’histoire des arts pour élaborer des projets et établir des liens entre les arts du langage, les autres arts et l’histoire. En outre, l’enseignement du Français joue un rôle déterminant dans l’éducation aux médias et à l’information : les ressources du numérique trouvent toute leur place au sein du cours de Français et sont intégrées au travail ordinaire de la classe, de même que la réflexion sur leurs usages et sur les enjeux qu’ils comportent. Enfin, l’enseignement du Français contribue fortement à la formation civique et morale des élèves, tant par le développement de compétences à argumenter que par la découverte et l’examen critique des grandes questions anthropologiques, morales et philosophiques soulevées par les œuvres littéraires6.

6Conjointement, ces mêmes programmes appellent le professeur de Français « à articuler les différentes composantes de son enseignement » : « le travail mené pour développer les compétences langagières orales et écrites est effectué en lien étroits avec la découverte et l’étude de textes littéraires et d’œuvres artistiques7 ». L’enseignement du Français se trouve ainsi doublement au cœur d’enjeux d’interdisciplinarité : selon une perspective externe, il est appelé à croiser d’autres matières ; selon une perspective interne, il a à lier les diverses facettes du champ de langue, de la littérature, de la communication et des arts. En adoptant ces deux regards complémentaires, l’enseignant repense et redessine les contours et le cœur même de sa discipline.

7La 6e journée de réflexion didactique se propose d’explorer les enjeux de l’interdisciplinarité du point de vue de l’enseignement du Français selon ces deux axes : l’interdisciplinarité comme une force centrifuge qui gomme les frontières entre les matières et l’interdisciplinarité comme une force concentrique qui consolide le noyau épistémologique. Ils pourront être discutés par de multiples questions. Comment une « approche [...] à partir des points de vue de spécialistes de disciplines différentes8 » permet-elle de concevoir un enseignement différent pour le Français, et de l’enseigner différemment ? Quels sont les changements que l’interdisciplinarité apporte à l’enseignement du Français ? Quelles préconisations dans les programmes ? Quelle place pour l’interdisciplinarité dans les manuels et les supports d’enseignement ? Quels exemples de mises en œuvre possibles de cette interdisciplinarité autour du Français, pour les TPE ou les EPI, et en-dehors de ces pratiques spécifiquement tournées vers l’interdisciplinarité – projets communs, annuels, ponctuels ? Quelle organisation et quelles modalités pédagogiques pour ces mises en œuvre ? Quels bilans depuis la création des TPE et de EPI, et plus généralement depuis la mise en avant des approches interdisciplinaires ? Et quelles formes prend l’articulation des différentes composantes du Français pour son enseignement ?

8Ces quelques directions sont autant d’indications, non exhaustives, vers lesquelles pourront tendre les propositions de communication.

9Les intervenants sont invités à soumettre un résumé de leur communication d’environ 2500 caractères avant le 28 février 2018 à l’adresse suivante : journee.reflexion.didactique.lettres@univ-pau.fr

10La journée de réflexion didactique aura lieu le mercredi 2 mai 2018 à l’UFR Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sport (LLSHS) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA).

11Les communications seront publiées dans la revue électronique Les Cahiers de Didactique des Lettres.

12NB : Le repas du midi des intervenants sera pris en charge, mais pas les frais de transport ni d’hébergement.

13La journée de réflexion didactique est organisée par :

14Vanessa Loubet-Poëtte, Professeur de Lettres modernes, Docteur section 07, CRPHLL

15vanessa.loubet-poette@univ-pau.fr

16http://crphll.univ-pau.fr/live/membres-CRPHLL/LoubetPoetteVanessa

17Bérengère Moricheau-Airaud, MC Langue et Littérature françaises, UPPA, CRPHLL

18berengere.moricheau-airaud@univ-pau.fr

19http://crphll.univ-pau.fr/live/membres-CRPHLL/MoricheauAiraudBerengere

Notes

1 Conférence d'Alain Boissinot, Inspecteur Général des Lettres à l'occasion des Assises des Travaux Personnels Encadrés, Blois, 15 novembre 2000, site « eduscol ». URL : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/TPE/26/5/Boissinotblois_115265.pdf [consulté décembre 2017]

2 « Travaux personnels encadrés », site « eduscol ». URL : http://eduscol.education.fr/pid23170/travaux-personnels-encadres.html [consulté décembre 2017]

3 « Projet de programme pour le cycle 4 », CSE, 9 avril 2015 mis à jour le 15 avril 2015, p. 56, site « education.gouv.fr ». URL : http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/04/3/Programme_C4_adopte_412043.pdf [consulté en décembre 2017]

4 Ibid.

5 « Cycle 4. Volet 3 : Les enseignements. Français », in Programmes d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2), du cycle de consolidation (cycle 3) et du cycle des approfondissements (cycle 4), Bulletin officiel spécial n°10 du 19 novembre 2015, p. 233, site « education.gouv.fr ». URL : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94717

6 Ibid.

7 Ibid.

8 Trésor de la langue Française informatisé, site TLFi. URL : http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=584944500; [consulté en décembre 2017]

Pour citer ce document

Bérengère Moricheau-Airaud et Vanessa Loubet-Poëtte, «Le Français au carrefour des disciplines : le Français dans l’interdisciplinarité, l’interdisciplinarité dans le Français», Les Cahiers de Didactique des Lettres [En ligne], Appels à communication, mis à jour le : 06/12/2017, URL : https://revues.univ-pau.fr/cahiers-didactique-lettres/575.