Aller à la navigation  |  Aller au contenu  |  FR  |  ES

Líneas
Revue interdisciplinaire d'études hispaniques

| -1 Appels à contribution

Líneas n° 8 – Incarner les fictions dans le monde hispanique

Article

Table des matières

Líneas n° 8 – Incarner les fictions dans le monde hispanique: les effets des récits et des images sur la vie réelle

Texte intégral

Appel à contribution

Líneas n° 8 – Incarner les fictions dans le monde hispanique: les effets des récits et des images sur la vie réelle

1Numéro coordonné par Dardo Scavino (Université de Pau et des Pays de l’Adour)

2Lorsqu’en 1990, Homi Bhabha publie Nation and Narration, il revient sur une thèse chère à Georges Sorel : il y a toujours eu des mythes ou des fictions capables d’entraîner les sujets à la guerre ou l’action politique. Un mythe politique, disait le français, n’est que l’expression des convictions d’un groupe « en langage de mouvement » et « beaucoup de grandes choses de l'histoire ont été faites par des masses humaines qui, pendant un temps plus ou moins long, ont été dominées par des convictions analogues aux forces religieuses ». Trois ans après le livre de Bhabha, Edward Said reprend cette idée dans son essai Culture and Imperialism (« Les grands récits d’émancipation et d’illustration ont mobilisé les peuples dans le monde colonial pour se révolter contre l’assujettissement de l’empire »), tandis que l’historien israélien Shlomo Sand, connu également en France par ses travaux sur Georges Sorel, s’inscrit dans la même tradition de pensée avec ses recherches sur les narrations fondatrices du nationalisme israélien (L’invention du peuple juif).

3Nous faisons donc un appel à contribution autour de la question de l’incarnation des fictions dans le monde hispanique :

  1. L’invention narrative des nations hispaniques modernes

  2. Récits liés à des mouvements politiques et sociaux

  3. La narration en tant que lien social : lorsque le « nous » devient protagoniste de l’histoire

  4. L’imitatio et le devoir de fiction

Bibliographie

  • Bhabha, Homi K. Nation and narration. London ; New York : Routledge, 1990. 333 p.

  • Gianinazzi, Willy. Naissance du mythe moderne. Georges Sorel et la crise de la pensée savante (1889-1914). Paris : éd. de la Maison des sciences de l’Homme, 2006. 231 p. [lire en ligne]

  • Said, Edward W. Culture et impérialisme. Traduit de l'anglais par Paul Chemla. [Paris] : Fayard : le Monde diplomatique, 2000. 558 p.

  • Sand, Shlomo. Comment le peuple juif fut inventé ? Paris : Fayard : 2008. 446 p.  

Procédure de soumission

  1. Les propositions (titre de la contribution et résumé́ de quinze à trente lignes) sont à envoyer à la revue Líneas (revue.lineas@orange.fr) avant le 30 octobre 2015. Elles seront soumises au comité́ de rédaction, qui évaluera l’adéquation entre l’appel à contribution et les propositions envoyées.

  2. Les contributions définitives seront à remettre avant le 30 mars 2016. Elles seront alors anonymement soumises à la double expertise de membres du comité́ scientifique de la revue, pour une publication à l’été 2016.

  3. Les textes pourront être rédigés en langue française ou espagnole. Les articles ne dépasseront pas les 10000 mots (format Word.doc sans stylage exclusivement), notes et bibliographie incluses. Ils devront suivre impérativement les normes éditoriales de Líneas(document de « consignes aux auteurs » en ligne : http://revues.univ-pau.fr/lineas/401).

4Contacts : revue.lineas@orange.fr

Pour citer ce document

, «Líneas n° 8 – Incarner les fictions dans le monde hispanique», Líneas [En ligne], Appels à contribution, mis à jour le : 09/12/2017, URL : https://revues.univ-pau.fr/lineas/2297.