Aller à la navigation  |  Aller au contenu

Líneas
Revue interdisciplinaire d'études hispaniques

Présentation - Fonctionnement éditorial

L'équipe éditoriale

Note aux auteurs

Billet

 

Para acceder a las normas en castellano : http://revues.univ-pau.fr/lineas/1833

Soumission des articles

Toute proposition de contribution doit être adressée à la revue par courrier électronique (revue.lineas@orange.fr) en fichier attaché (format .doc).

L’auteur doit fournir dans son courrier une adresse électronique et une adresse postale complète.

L’article envoyé, obligatoirement inédit, sera soumis à une double expertise anonyme.

Si l’article est accepté – au terme de l’expertise –, son auteur s’engage à en céder les droits d’auteur à Líneas et reconnaît à la revue le droit de le publier sous forme électronique sur le site de Líneas.

Normes rédactionnelles

Les articles seront présentés dans la forme la plus simple possible, avec une économie de titres et de sous-titres.

Les articles ne dépasseront pas les 10000 mots (format Word.doc sans stylage exclusivement), notes et bibliographie inclus, sauf consigne spécifique du Directeur de la la revue.

La langue de rédaction sera le français ou l’espagnol.

Les propositions comporteront :

  • le titre de l’article en minuscules, dans la langue utilisée pour le corps de l’article
  • la traduction du titre originel, en français ou en espagnol, puis en anglais
  • des informations sur l’auteur : Prénom et Nom de l’auteur (en petites majuscules) suivis de son institution de rattachement, de son grade, et de ses coordonnées électroniques
  • deux résumés au moins : le premier dans la langue de l’article (français ou espagnol), puis sa traduction dans la deuxième langue de publication de la revue, et si possible en anglais. Ces résumés ne dépasseront pas 250 mots
  • une liste de mots-clés (5 au maximum) en langue française, ainsi qu’en langue espagnole et anglaise. Les mots-clés seront séparés par des virgules
  • la période, puis la zone géographique sur lesquelles porte l’article (pour indexage)
  • le corps de l’article
  • une bibliographie placée à la fin de l’article, organisée par nom d’auteurs selon un classement alphabétique
  • une courte biographie du contributeur (3-5 lignes)

Nota bene : L’ensemble de ces éléments devra figurer dans le même fichier que l’article proposé. Ils devront suivre l’ordre indiqué, sans être annoncés par le moindre intitulé (de type ‘résumé’, ‘bibliographie’, etc.).

Normes de présentation

Images

Si le texte comporte des images ou des illustrations, il appartient à l’auteur de l’article de s’assurer des droits de reproduction et de diffusion des images et de faire parvenir à la rédaction les autorisations nécessaires à leur publication.

Les images doivent être de la meilleure qualité possible, en format JPEG haute résolution (300 dpi), en sachant que la taille maximale d’un article, images comprises, est de 8 mo.

Les images seront transmises en fichier séparé, avec indication de l’auteur et du titre, et numérotées en référence à la place qu’elles doivent occuper dans le texte. Les références complètes des images seront, quant à elles, réunies dans un fichier word séparé et comporteront les éléments suivants :

Numéro de la figure, Prénom et Nom de l’auteur de l’image, titre ou description de l’image, date de l’image, technique, dimensions de l’image en centimètres, lieu de conservation, lien – quand il existe – au site internet de la collection, crédits photographiques et mention du copyright.

Exemple :

  • Fig. 1, Pablo Picasso, L´Acrobate à la Boule, 1905, Peinture à l’huile, 147 x 95 cm, Musée des beaux-arts Pouchkine, Moscou, http://www.newpaintart.ru/, ©The State Pushkin Museum of Fine Arts, Moscow, ©Sucesión Pablo Picasso.

Tableaux et graphiques

Les tableaux ou graphiques devront être transmis comme des images, sous la forme de fichiers JPEG. Les normes d’envoi reprennent globalement celles des images.

Citations, guillemets et appels de notes

Les citations brèves – de moins de trois lignes – seront placées à l’intérieur du texte et dans le même corps, entre des guillemets français accompagnés d’espaces insécables («  ») – il n’y a pas d’espace insécable pour les guillemets français le cas d’articles en langue espagnole.

Les citations longues seront rédigées dans un corps plus petit, avec un retour à la ligne, sans guillemets.

Dans le cas de guillemets à l’intérieur d’une citation elle-même entre guillemets, on utilisera les guillemets anglais (“ ”) à l’intérieur des guillemets français («  »).

Les citations coupées seront indiquées avec des crochets avant le texte ou au milieu du texte […].

Le prénom d’un auteur cité dans le texte est soit développé, soit supprimé (José Ortega y Gasset ou Ortega y Gasset), mais on évitera de le faire précéder de la seule initiale du prénom.

Toute citation, courte ou longue, doit être suivie ou précédée par une indication de sa source ou par un appel de note donné en exposant. L’appel de note apparaît toujours en caractères droits, même après un mot ou un titre donné en italique et doit être placé immédiatement avant la ponctuation mais après le guillemet fermé. Ce n’est que dans les citations longues que l’appel de notes est intégré après le point final de la citation.

Notes de commentaire et notes bibliographiques

Les auteurs limiteront les notes de commentaire au strict nécessaire.

Les références bibliographiques doivent être citées en note de bas de page et non entre parenthèses ou entre crochets.

Les notes bibliographiques reprennent pour l’essentiel la présentation des références bibliographiques (voir références bibliographiques). A la différence de celle-ci, elles n’intègreront ni l’ISBN ni le nombre de pages total des œuvres citées mais elles préciseront la ou les page(s) exacte(s) à laquelle (auxquelles) l’article se réfère. Dans les notes, le prénom de l’auteur précède le nom, qui s’écrit alors en minuscules (et non pas en petites majuscules, comme dans la bibliographie).

 

Sources déjà référencées en notes

Si la référence a été donnée dans la note de bas de page précédant immédiatement celle-ci, on emploie :

  • Ibid. (pour ibidem : ici même) : remplace la référence complète de l’ouvrage qui vient d’en être faite
  • Ibid., p. 80 : fait référence à une page déterminée de ce même ouvrage
  • Ibid., p. 64-82 : fait référence à plusieurs pages de ce même ouvrage

Si la référence à un même ouvrage est éloignée de quelques notes de bas de page, il convient de rappeler le nom de l’auteur et d’utiliser la forme abrégée de opere citato, à savoir op. cit., ou art.cit., si le renvoi porte sur un article.

Dans le cas où sont cités plusieurs travaux d’un même auteur, on précisera le titre de l’ouvrage ou de l’article abrégé suivi de trois points de suspension.

Recommandations orthotypographiques

Les auteurs sont invités à respecter les conventions typographiques et les normes de ponctuation correspondant à la langue de l’article. En dehors des points développés ci-dessous, ils pourront se reporter aux Petites leçons de typographie de Jacques André.

Espaces

Ne pas mettre d’espace devant les signes de ponctuation simples (virgule, point, points de suspension). Par contre, pour les textes en français (à la différence des textes en espagnol), il convient d’intégrer des espaces insécables devant les signes doubles (point-virgule, deux points, points d’interrogation ou d’exclamation) et à l’intérieur des guillemets.

Intégrer des espaces insécables : après les abréviations ‘p.’ (page), ‘chap.’ ou ‘cap.’, ‘t.’, ‘no’, dans les mentions de siècles, telles que ‘xive siècle’, ‘xxe siècle’ (le chiffre du siècle étant en petites capitales).

Majuscules et exposants

Les capitales devront toutes être accentuées comme les minuscules.

Eviter d’abuser de l’usage des majuscules.

Pour les siècles et les rois, il est recommandé de mettre les chiffres romains non pas en capitales mais en petites majuscules : XIXe siècle ; Louis XIV.

De même en est-il du nom des auteurs dans la bibliographie.

L’exposant, dans le corps du texte, sera utilisé pour les appels de note et les ordinaux (1re, Ier, 4e, XVIe…).

Souligné, gras ou italique

On recommande de ne pas utiliser les caractères soulignés dans le texte ; les remplacer éventuellement par des italiques ou des caractères gras.

L’italique signale l’emphase, et peut être employée pour marquer les différences sans pour autant attirer l’œil. Sont portés en italiques :

  • les noms des œuvres, dont les titres d’ouvrages et de revues dans les références bibliographiques ;
  • les mots et expressions étrangères, dont les locutions latines, parfois abrégées (a capella, a priori, de facto, honoris causa, ibidem – ibid. –, infra, ipso facto, manu militari, sine die, opere citato – op. cit. –, supra...) ;
  • les citations écrites dans une langue différente du corps du texte.

Abréviations

Quelques abréviations courantes dans les publications d’articles :

  • article : ‘art.’
  • c’est-à-dire : ‘c.-à-d.’ (et non ‘c.a.d’ ni ‘i.e.’)
  • coordinateur : ‘coord.’
  • directeur : ‘dir.’
  • document : ‘doc.’
  • éditeur, édition : ‘éd.’
  • et cætera : ‘etc.’ (et non pas ‘etc…’)
  • ibidem (pour ici même) : ‘ibid.’
  • Monsieur : ‘M.’ (et non pas ‘Mr.’ – en anglais – ou ‘Me’, ‘Maître’).
  • Madame : ‘Mme’
  • note de la rédaction : ‘n.d.l.r.’
  • numéro : ‘no’, ‘No’ (avec la minuscule ‘o’ en exposant ‘o’, et non le signe degré ‘°’)
  • numéros : ‘nos
  • opere citato :‘op. cit.
  • page, pages : ‘p.’
  • sous la direction de : ‘sld’
  • tome : ‘t.’

Remarque :

  • Eviter les ‘cf.’ (confer) ou ‘vid.’. Privilégier ‘Voir’ ou ‘ver’, en caractère normal.

Normes bibliographiques

La bibliographie est présentée selon l’ordre alphabétique des noms d’auteurs, puis par date (dans le cas de plusieurs références bibliographiques pour un même auteur).

Monographie

Il convient de respecter la ponctuation indiquée, les petites majuscules, italiques... comme indiqué dans la présentation.

 

Eléments de description :

  • Nom de l’auteur ou responsabilité principale de l’ouvrage (petites majuscules), Prénom, (indications complémentaires si nécessaire : coord., dir., éd.), Titre de l’ouvrage, date de la première édition), Responsabilité secondaire ou commentaires sur l’édition, tels que ‘édition revue, augmentée’, ‘traducteur’, ‘préface’…, Lieu d’édition : nom de l’éditeur, année de publication, pages. Numéro ISBN (facultatif).

Exemple :

  • PAVIS, Patrice, Dictionnaire du théâtre (1987), Paris : Armand Colin, 2002, 447 p. ISBN : 2-200-263090.

La question de la responsabilité principale

 Pour les documents écrits, la responsabilité principale est normalement celle de l’auteur.

Si aucune responsabilité principale ne peut être identifiée, commencer la référence bibliographique par le titre.

S’il y a deux ou trois responsables (personnes physiques ou collectivités), mettre en premier celui qui apparaît comme étant le plus important ou, à défaut, celui mentionné en premier dans le document.

S’il y a deux ou trois responsables (personnes physiques ou collectivités), on donne les deux ou trois noms, dans l’ordre où ils se présentent sur la publication, en séparant leur nom par une virgule. S’il y a quatre auteurs et plus, on peut citer le premier, voire le second, et on mentionne et al. (et alii, à savoir ‘et les autres’). 

Exemple :

  • REY, Alain et al., Nouveau Petit Robert de la langue française, Paris : Robert, 2009, 2837 p. ISBN : 978-2-84902-633-5.

Partie (ou chapitre) de monographie

Lorsque l’on souhaite ne citer, par exemple, qu’un chapitre d’un livre, on reprend les normes précédemment exposées, en précisant le chapitre et les pages auxquelles il correspond (on ne met jamais l’ISBN lorsque l’on ne se réfère qu’à une partie de l’ouvrage).

 

Eléments de description :

  • Nom, Prénom (de l’auteur ou responsabilité principale de la partie), Titre, Lieu d’édition : nom de l’éditeur, année de publication, no Chapitre, « Titre du chapitre », Pages du chapitre.

Exemple :

  • AZARA, Nicolás, Pedro, Imagen de lo Invisible, Barcelona : Anagrama, 1992, col. Argumentos, cap. 1, « Hefesto : los objetos de uso idolatrado », p. 17-21.

Contribution dans un ouvrage collectif ou dans des actes

On parle de ‘contribution dans un ouvrage collectif’ lorsqu’un auteur a uniquement rédigé un chapitre, par exemple, à l’intérieur d’un livre, auquel il a collaboré.

On distinguera :

  • la ‘contribution’, à savoir le chapitre ou l’article, à citer entre guillemets.
  • le ‘document-hôte’, à savoir l’ouvrage, à présenter en italiques.

Eléments de description :

  • Nom, Prénom (de l’auteur de la contribution ou responsabilité principale de la contribution), « Titre de la contribution », in : Prénom Nom (de l’auteur du document-hôte), Titre du document-hôte, lieu d’édition : nom de l’éditeur, année de publication, pages de la contribution.

Exemples :

  • DARBORD, Bernard,« Ascétiques et mystiques », in : Jean Canavaggio (dir.), Histoire de la littérature espagnole, Paris : Fayard, 1993, p. 420-447.
  • AUGE, Jean-Louis, « Goya et le langage universel », in : Pascale Peyraga (coord.), Le Caprice et l’Espagne, Paris : L’Harmattan, 2007, p. 47-57.

Article de périodique

La désignation d’un fascicule ou d’une revue doit être aussi complète que possible. Préciser le volume, l’année, éventuellement la série, le mois, la semaine ou le jour de publication, le numéro ISSN de la revue.

 

Eléments de description :

  • Nom, Prénom (de l’auteur de l’article ou responsabilité principale de l’article), « Titre de l’article », Titre du périodique ou de la revue, année, volume, numéro, pagination de l’article. ISSN (facultatif)

Exemples :

  • FOX, E. Inman, « Lectura y literatura (en torno a la inspiración libresca de Azorín) », Cuadernos Hispanoamericanos, 1967, no 205, p. 5-27.
  • France, Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, « Prime d’encadrement doctoral et de recherche - campagne 2005 : circulaire n2005-026 du 27-1-2005 », Le B.O. Bulletin officiel l’éducation nationale, 17 février 2005, no 7, p. 322.

Document électronique

Rédiger la référence comme pour le document papier correspondant (que ce soit un document complet ou un article).

Indiquer le [support] après le titre du document électronique ([en ligne], ou [CD-Rom]).

Signaler l’adresse électronique du document entre « <> «, suivie la date de la consultation entre ‘( )’.

 

Eléments de description pour un document électronique complet :

  • Nom, Prénom (de l’auteur ou responsabilité principale), Titre [support], Lieu d’édition : édition, date, date de mise à jour ou de révision [Date de la référence OBLIGATOIRE pour les documents en ligne], disponible sur : (date de consultation)

Exemple :

 

Eléments de description pour une partie de document électronique :

  • Nom, Prénom (de l’auteur de l’article ou responsabilité principale de l’article), « Titre de l’article » [support], Titre du périodique ou de la revue, année, volume, numéro, pagination, date de mise à jour ou de révision. [Date de la référence OBLIGATOIRE pour les documents en ligne], disponible sur : (date de consultation)

Exemple :

  • LAURENT, C., MOURIAUX, M.F., « La multifonctionnalité agricole dans le champ de la pluriactivité » [en ligne], Lettre du Centre d’Etudes de l’Emploi, octobre 1999, no 59, p. 1-10, dernière mise à jour : 8 janvier 2000, disponible sur : <http://www.versailles-grignon.inra.fr/sadapt/content/.../lettreCEE59.pdf> (consulté le 29 mars 2003)

Pour citer ce document

L'équipe éditoriale, «Note aux auteurs», Líneas [En ligne], Présentation - Fonctionnement éditorial, mis à jour le : 16/06/2016, URL : https://revues.univ-pau.fr:443/lineas/401.